Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/09/2016

De quoi qu'on va causer le mardi 4 octobre.

Artracaille va s' Bornioliser avec la 
disparition du photographe Gérard 
Rondeau
qui l'a glissée ce 13 Sep- 
tembre
à l'âge de 63 balais. 
Dont on a rencontré le travail avec 
un film consacré au peintre Rebey- 
rolle. 

Qui bosse dans sa scierie atelier ou 
qui se balade en Italie pour le plaisir 
ou son taf de sculpteur. 
Et pour qu'un Grizzly de la stature du 
père Rebeyrolle, accepte qu'un clic- 
clac kodak lui prenne la tronche dans 
son antre et ses vaticinations touris- 
tiques... 
Fallait qu'il soit un clampin pas trop 
naze le filmeur. 
Qui laisse à la postérité une œuvre 
pas négligeab' et dans l'souvenir, des 
prix et des expos que tous les artistes 
ne peuvent pas se gaver. 
Qu'on se l'dise ! 
On va s'essayer à vous embarquer 
dans not' rafiot d'blablateurs patentés 
pour une une navigation radiophoni- 
que au pif et sans canot de sauve- 
tage, durant une plombe... 

À Mardi les aminches ! 

rondeau.jpg

27/09/2016

Femmes en résistance

Le presse-papier : 29 % de radicalisés - Les mineurs grévistes de 1948 - la vidéo des grèves. A écouter ici


Les histoires : Liste des femmes juives résistantes - Poème de Marianne Cohn "Je trahirai demain" - La résistance féminine - Sophie Scholl - Berty Albrecht - Mila Racine - Anna Marly et le chant des partisans "Femmes en résistance" chez Casterman.

Les ziques : Bleu marine - Enfer les Mines - La complainte du partisan - L'affiche rouge - Le sourire d'un môme - A galopar.

Les expos : "Femmes en résistance" au Mémorial de la Shoah - Le cercle des Gobelins à la mairie du 13ème - AG de l'Association pour l'estampe et l'art populaire - Fermeture du musée Carnavalet - Portes ouvertes des ateliers de Ménilmontant - Claire Archenault à l'atelier des amandiers - Libraire Publico infos.

20/09/2016

Les Pieds Nickelés, Pim, Pam et Poum, Bibi Fricotin

Le presse-papier : Allex et les migrants - Les mutuelles de fraudeurs interditesLa gratuité, c'est possible.  A écouter ici.


Les histoires : Rediffusion de l'émission du 18 mars 2014 : Les Pieds Nickelés - Pim Pam Poum - Bibi Fricotin - Jacques Nam.

Les ziques : Lily - Le poinçonneur des Lilas - Les pieds nickelés - Les bêtises - Un gamin de Paris - A Galopar.

Les expos : Chuchu à Publico - "Au seul bruit du soleil" à la manufacture des Gobelins - "Femmes en résistance" au mémorial de la shoah - Julien Signolet à la mairie du 7ème arrondissement - Ange et damnation - Céres Franco à Toulouse - Martine Nitowski à Montolieu - Librairie Publico infos.

Le culturel de la semaine : Fakir en kiosque - Les derniers jours de Sophie Scholl.

13/09/2016

Jean Lurçat

Le presse-papier : L'eau des palestiniens confisquée - La poste et ses sévices. A écouter ici

 

Les histoires : Extrait "Jean Lurçat" de Claude Roy - Sa bio, son atelier, ses oeuvres, "Le chant du monde" à Angers, le dossier de presse.

Les ziques : Jeteurs de pierres - Sentimental bourreau - Ma petite entreprise - La rose et le réséda - O jeunesse - A Galopar.

Les expos : Chuchu à Publico - "Au seul bruit du soleil" à la manufacture des Gobelins - "Femmes en résistance" au mémorial de la shoah - Julien Signolet à la mairie du 7ème arrondissement - Ange et damnation - Céres Franco à Toulouse - Martine Nitowski à Montolieu - Librairie Publico infos.

Le culturel de la semaine : "Galeristes" de Anne Martin Fugier - Siné mensuel - le journal "L'âge de faire".

07/09/2016

De quoi qu'on va causer le mardi 13 septembre.

Artracaille va tisser sa toile aux Gobelins
La manufacture Royale sise au 42 Avenue 
des Gobelins dans le 13ème arrondisse- 
ment de Pantruche. 
Un bâtiment exceptionnel du 17ème siècle 
que le roi de la poule au pot a impulsé. 
Merci Riton 4
Le beau joint à l'utile n'est pas une spéciali- 
té de ceux qui s'la joue grands chefs à plu- 
mes de c'biau pays. 
Voir Versailles qui ne sert, encore aujourd'- 
hui, qu'à la parade des puissants au travers 
d'expos de nanars qui valent des millions. 
Aux Gobelins , pas d'ça Lisette. 
Les cimaises font la teuf avec des tapis aux 
couleurs flamboyantes signées d'un artiste 
qui n'fait pas dans la minauderie. 
Jean Lurçat
C'est son blaze. 
Et un mec bien comme je l'dis. 
Résistant et tout ça. 
Pote d'Aragon, d'Éluard et consort. 
Et coco pour finaliser l'tableau. 
Que c'est une expo un peu démente qui vit 
sa vie aux Gobelins. 
N'effet, des tapisseries géantes recouvrent 
les hauts murs de l'architecture du 17ème. 
À s'retrouver écrabouillé. 
Éblouis aussi par le chatoiement qui irradie 
de ces carpettes tissées de fils de laines 
teints d'éclats de sang, de ciel, d'enfer et de 
ruissellements lumineux qui t'emportent vers 
des mondes ousque la beauté fait son pieu. 
T'en ressorts le col raide et la caboche farcie 
de foutues idées qui fleurent bon l'insurgé. 
Faut voir ce bousbir pour y croire et faut pas 
traîner des godillots, ça ferme le 18 septembre ! 

À Mardi les aminches !