Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2019

De quoi t'est-ce qu'on cause dans l'poste c'te s'maine prochaine ?


Le Mardi 18 Juin  2019 d e 11 h à 13 h 

Artracaille, une habitude, a tournicoté

et même tournicotons au Salon de l'es-
tampe contemporaine place saint Sulpice
à Paris.
Que je le précise pour nos camarades,
camarades provinciaux.
Que, d'ailleurs, nous avons rencontré
qui montraient leurs "nanars", trois na-
nas qui se sont remontées d'Provence 
provençale avec leurs estampes sous
l'bras.
Faut aligner la thune pour ce genre de
viron dans la capitale.
Et donc vendre au moins pour couvrir
les dépenses, prix du stand, héberge-
ment, bouffe et le reste.
M'enfin, j'crois que côté fric elles s'en 
sont à peu près remises...
Côté boulot, une découverte avec le taf
d'une du trio provençal.
Des estampes toutes noires sur fond de
papier d'journal.
Des formes de maisons avec une toiture 
à deux pentes dont l'intérieur fourmille 
de graffitis et de reliefs qui animent cette
sobriété.
Pis dans un autre stand une très jeune
graveuse, 18 piges aux cerises et dont
les linos, engagées, le moins qu'on puis-
se le dire, nous ont balancé cul par des-
sus tête sur le fond'ment.
Un atterrissage violent.
Et un discours qui ne laisse aucun doute
sur ce qui l'anime lorsqu'elle travaille.
Une leçon d'engagement sur pieds et
aussi une leçon de gravure lorsque celle-
ci s'engage dans la défense de la détres-
se humaine des migrants.
Pis pour se faire sépuku, not' pote MCB,
autrement dit Marie-Christine Béguet et
ses lignes burinées.
Une folie d'la ligne et du burin associés
qui nous lavent les mirettes des accro-
baties virtuoses de la plupart des expo-
sants d'ce salon.

À Mardi les aminches !  Sur Artracaille . 

gravure Alice.jpgAlice Amoroso "contorsions" 

11/06/2019

Antonio Segui "50 estampes à la BnF"

Le presse-papier : Un curé gilet jaune - Dominique Vidal, antisionisme/ antisémistisme. A écouter ici


Les histoires : Antonio Segui - Extrait : "La cité chimérique " de Gilbert Lascaux.

Les ziques : Le club des catholiques - En Palestine - La cumparsita - J'ai fantaisie - La foule - J'veux du soleil.

Les expos : Antonio Segui à la BnF - Le merveilleux fantastique à la Bnf - Marie-Noëlle Fontan au musée de Laduz à partir du 16 juin - Salon du livre St Maur en poche avec Claude Izner le 15 de 10 à 18 heures - Journées de l'estampa contemporaine place ST Sulpice Paris.

Le culturel de la semaine : film "La classe ouvrière va au paradis " de Elio Petri - "Le char et l'olivier" de Roland Nurier - Livre : "L'ordre du jour" de Eric Vuillard.

08/06/2019

Que de quoi qu'on cause ce Mardi 11 Juin 2019 ? Hein, hein ?


Le Mardi 11 Juin  2019 d e 11 h à 13 h 

Artracaille, sans couscous, sans pizza

mais après une p'tite bouffe quand mê-
me dans un rade porte de Vincennes,
et une p'tite marche pour digérer et se
prend' l'métropolitain à la Nation pour 
se poser à la BNF du Mythe errant...
L'humour et moi c't'un peu basique et
plagié sans vergogne.
Bref, pourquoi la BNF et ses esplanades
démesurées ou un vent à décorner les
clochers d'nos églises menace à chaque
pas péniblement gagné d'vous envoyer
faire un viron au ciel pour y r'joindre le 
Père éternel.
Nous nous battons pied à pied contre 
les bourrasques pour tenter de voir une 
expo consacrée à Antonio Segui, peintre
Argentin qui vit en France depuis belle
burette et ousque il a peinturluré la plus
grande partie d'son œuvre qu'est pas 
maigrelette.
Et qu'il a fait le don à la BNF de 500 de
ses barbouiilles ou d'reproduction d'icel-
les sous forme d'estampes.
Eaux fortes, linogravures, sérigraphies,
et de ces dernières, au carborundum.
Une technique de gravure qui sert une
sorte d'épure de dessin.
Gros traits noirs barbouillés à la brosse.
Une espèce de goudron blanc qui n'au-
torise pas les finesses mais qu'on s'en 
fout car le résultat est "plein la tronche" !
Qui ressemble aux peintures à la main, 
ou au doigt plutôt, de Soutter mais avec
le style propre à Segui.
Que perso je préfère Louis Soutter qui 
te balade dans la mémoire des peuples
de la préhistoire ou des artistes des arts
lointains découverts par Félix Fénéon.
Et l'agitation de ma Camarade d'combat
témoigne de l'intérêt du travail de l'Argen-
tin.
 
À Mardi les aminches !  Sur Artracaille . 

IMG_0734.JPG

04/06/2019

Félix Fénéon : Les arts lointains

Le presse papier : Israél, l'armée veut revendre des salles de classe financées par l'UE - Permis de tuer contre les  bernaches sur la base de loisirs de Cergy Pontoise. A écouter ici


Les histoires : Félix Fénéon, sa bio , aussi d'après Joan Halperin " Art et anarchie dans le Paris fin de siècle"- Extraits audio des articles publiés dans la revue artistique "Iront-ils au Louvre ?".

Les ziques : Donnez nous des jardins - La chasse - A Mazas - Viens à l'exposition coloniale - musique traditionnelle africaine .

Les expos : Félix Fénéon, les arts lointains au musée du quai Branly - Salon du livre St Maur en poche avec la présence de Laurence (Claude Izner) - Antonio Segui à la Bnf - Les manuscrits de l'extrême à la Bnf - Dons d'affiche et de catalogues au musée Fournaise - Galerie Licence 4 à Lyon, Jean-Marie Salanié - Ange et Dam, sculptrices, décavage d'atelier , les 14, 15 et 16 juin, 50 rue Labat Paris 18

Lire : "Nouvelles en trois lignes" Félix Fénéon