Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2015

La Grèce empapaoutée par l'Eurogroupe.

Nan, pas d’nom.

Et sur ce coup, les Germains ont une mé-

moire fatiguée eux qui n’ont jamais réglé

un kopeck de leurs dettes à répétition.

Sept au total.

Woui, c’est comme je le gribouille.

Et les Franchouillards sur ce coup sont 

très mous des g’noux.

Qui se rallient toujours, en fin d’parcours,

aux propositions Teutonnes.

Ici bas, dans l’peuple d’en dessous, on ne

pige rien de pas grand-chose à ce bousbir.

Sauf que la générosité des copains euro-

péens, riches ou pauvres, à l’égard de la

Grèce dans l’trou, c’est peau de balle et 

balai de crins.

Et le proverbe, maxime ou sentence qui

dit qu’il vaut mieux être riche et bien

Portant plutôt que pauvre et malade 

Prend à ce propos tout son sens.

Pis celui là aussi : » Quand on veut tuer 

Son chien on dit qu’il a la rage »…

Oui, nan ?

 

11:35 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grèce, dette, germains, tuer, rage

Les commentaires sont fermés.